Vos petites annonces classées locales gratuites

Je cherche :

Veuillez choisir une section.

Retour
Comment faire pour rendre l’air de la maison plus sain

Comment faire pour rendre l’air de la maison plus sain

Anne-Sophie Richer

 

L’air de notre maison n’est pas toujours d’aussi bonne qualité que nous le croyons. En effet, plusieurs polluants, tels que les bougies parfumées, les poils d’animaux, les moisissures, le tabac et l’humidité peuvent nous affecter grandement au point d’en tomber malade. Puisque nous passons un grand nombre d’heures dans notre maison à chaque jour, nous souhaitons bien évidemment que la qualité de l’air que nous respirons soit la meilleure possible. Pour ce faire, voici quelques trucs qui vous aideront à assainir l’air de votre maison.

meuble avec plusieurs livres et plantes

Purifiez l’air à l’aide de plantes

Certaines plantes sont reconnues pour améliorer la qualité de l’air, grâce à leurs vertus dépolluantes. Il est même recommandé d’avoir une plante par 30m² dans sa maison. Voici certaines de ces plantes dépolluantes: l’anthurium (contre l’ammoniac et les COV), la fougère (purifiant général), le ficus (contre l’ammoniac, les colles et les peintures), le philodendron (contre la colle, le vernis et les produits nettoyants), la plante-araignée (contre les polluants toxiques), le tillandsia (anti-humidité et purifiant général), etc.

intérieur d'une chambre avec les fenêtres ouvertes

Aérez l’air de votre maison

Aérer votre maison est la façon la plus efficace d’assainir une grande partie de l’air de votre maison. Prenez l’habitude de bien aérer votre maison le matin ou le soir (lorsque l’air est moins pollué) et à tous les jours en ouvrant grand les fenêtres pendant au moins 10 minutes. Faites cela même en hiver! Cela dit, éteignez vos radiateurs, si vous en avez, avant de faire aérer votre maison en hiver. Il est aussi important d’aérer votre maison les journées où il n’y a pas de vents lors des périodes de floraisons si quelqu’un dans votre maison a des allergies. Cela est la façon la plus simple pour éliminer l’air pollué de votre maison et faire place à de l’air frais et pur! Ouvrir les fenêtres peut donc faire un grand changement, vous devriez le faire aussi à chaque fois que vous cuisinez et lorsque vous faites des travaux de rénovations. Vous pouvez aussi faire installer un système de ventilation qui permettra le renouvellement de l’air en contenu. Cela est plutôt utile dans les pièces qui n’ont pas de fenêtre ou qui ont de petites fenêtres (comme au sous-sol).

fenêtre avec de l'humidité dessus

Contrôlez l’humidité

On n’y pense pas toujours, mais un taux d’humidité trop haut peut être dangereux pour la santé : non seulement cela nourrit la moisissure, mais l’humidité peut aussi vous donner des maux de tête, des allergies et des maladies respiratoires. Il faut donc contrôler l’humidité pour s’assurer que son taux soit adéquat. Si vous avez un problème d’humidité durant l’hiver, il se peut que cela soit parce que vous ne chauffez pas adéquatement votre maison. Achetez un hygromètre, cela vous permettra de mesure le taux d’humidité et de savoir si vous devez chauffer plus ou moins durant l’hiver. L’hiver, le taux devrait être de 30% ou moins et la température devrait être entre 18 et 22°C à l’intérieur de votre maison. Pour ce qui est de l’été, le taux d’humidité peut monter jusqu’à 55% sans problème. En gros, plus qu’il faut froid, plus qu’il doit être réduit. De plus, si vous avez un sous-sol, vous êtes probablement au courant que ces derniers sont généralement très humides, définitivement plus que les autres étages. Faites donc installer un déshumidificateur et laissez-le fonctionner en permanence du printemps à l’automne en le réglant à 30 à 40% d’humidité. Pensez aussi à toujours faire fonctionner le ventilateur lorsque vous prenez une douche ou un bain et nettoyez aussi les parois et miroirs pour que toute l’humidité disparaisse. Autre truc : lorsque vous cuisinez, utilisez la hotte et les couvercles sur les casseroles. Finalement, ne placez pas vos meubles directement contre les murs, laissez plutôt un espace pour éviter l’humidité et pour permettre l’air chaud de circuler correctement.

une cigarette dans la main d'une personne

Faites attention à la fumée

Si vous fumez, vous êtes bien évidemment conscient que la qualité de votre air n’est pas très bonne. Plusieurs composés chimiques se dégagent à chaque fois que vous fumez, comme le monoxyde de carbone et l’ammoniac, et ces derniers empoissonnent votre maison. C’est en fait la première source de contamination dans les maisons! Mais la fumée de cigarette n’est pas le seul problème, la combustion du bois engendre elle aussi des polluants dangereux pour votre santé. Pour éviter les polluants de cigarette, la solution la plus simple est de fumer dehors. Pour ce qui est des polluants de la combustion du bois, on peut réduire son impact en faisant ramoner et inspecter son foyer ou poêle à combustion à chaque année. Faites aussi installer un détecteur de monoxyde de carbone, cela vous avertira si ce gaz mortel est présent dans votre maison.

intérieur d'un garage

Vérifiez l’isolation du garage

Si votre garage est attaché à votre maison, il peut être la source de polluants avec tous les appareils qui y sont entreposés, comme la souffleuse, la tondeuse et même votre véhicule. En effet, même lorsqu’ils sont éteints ils émettent des polluants dangereux pour votre santé! Si l’isolation entre le garage et la maison n’a pas été bien fait, cela peut causer un problème avec les polluants qui pénètrent alors dans la maison. Si c’est un problème, il faut isoler la porte commune au garage et à la maison comme si c’était une porte menant sur l’extérieur.

plusieurs produits ménagers dans un panier

Les émissions toxiques des produits domestiques

Un des dangers des produits domestiques est qu’ils dégagent des composés organiques volatils (COV) ainsi que d’autres polluants toxiques et dangereux pour l’humain. On évite donc les produits composés d’alcool, d’eau de javel et les désinfectants en spray. Optez donc si possible pour des produits nettoyants naturels (les recettes de grand-mère!), comme du bicarbonate de soude, un désodorisant, pour le dégraissage du four et du vinaigre, un désinfectant, pour les vitres. Oubliez aussi les assouplissants en feuilles et liquides, ajoutez plutôt à votre eau de rinçage du vinaigre. Ne vous inquiétez pas pour l’odeur, elle s’évaporera durant le séchage. Pour ce qui est de déboucher les tuyaux et les entretenir, vous pouvez utiliser du vinaigre de soude avec du bicarbonate de soude, de l’eau bouillante et une ventouse. Cela est beaucoup moins dangereux que les produits nettoyants à cet effet. Pour ce qui est des meubles, un chiffon en microfibres est tout ce qu’il vous faut pour capturer toute la poussière. Si vous devez acheter des produits nettoyants, cherchez pour la certification ÉcoLogo/Choix environnemental ou pour la certification bio. Vous serez assuré de cette façon que vos produits ne seront pas dangereux pour votre santé! Dernièrement, si vous devez jeter un produit chimique ou nettoyant, amenez-le à votre écocentre au lieu de le vider dans les toilettes, l’évier ou la poubelle. Renseignez-vous auprès de votre municipalité si vous ne savez pas où vous pouvez en disposer.

Pour ce qui est des produits de décoration, de construction et de revêtement (les colles, le vernis, la peinture, etc.), ils consistent aussi un danger. La peinture, pour sa part, émet beaucoup de COV qui sont présents jusqu’à trois jours après l’application de la peinture, mais elle se fait aussi absorber par les tapis et la moquette qui, par la suite, continuent de diffuser des COV pendant très longtemps. Pour régler ce problème, la peinture biologique a commencé à faire son apparition sur le marché. Certes, cette technologie n’est pas parfaite et contient aussi des COV, mais en plus petite quantité, ce qui la rend plus sécuritaire.

personne qui peinture un meuble

Faites attention à votre choix de mobilier

Et oui, les meubles que vous achetez peuvent aussi polluer l’air de votre maison!  Les plus dangereux sont les meubles composés de bois aggloméré ou dont la colle est composée de formol. Il est donc recommandé d’attendre au moins trois mois avant de placer un nouveau meuble chez soi, mais qui a le temps d’attendre trois mois? Personne! Pour passer cette période d’attente, vous pouvez tout simplement acheter des meubles vintages. Sinon, on préfère les matières naturelles, telles que le contreplaqué ou le bois massif, ces derniers étant moins dangereux.

une personne qui passe l'aspirateur

Nettoyer régulièrement la maison

Il y a plusieurs sortes de polluants dangereux qui adhèrent aux particules de poussière. Ces derniers se rendent dans nos poumons et peuvent être la cause de certains problèmes de santé, comme mentionné plus tôt. Ces polluants ne viennent pas toujours de chez vous directement, il se peut qu’ils proviennent d’un autre endroit et qu’ils se soient collés à la semelle de vos souliers, par exemple. Utiliser un tapis pour essuyer les pieds peut aider contre ce problème, mais il faut qu’il soit lavable et que vous retirez vos chaussures ou bottes dessus à chaque fois. Comme mentionné, certains contaminants se transportent par les souliers, donc ne pas marcher avec ses souliers dans la maison élimine une grande partie des polluants. Pour ce qui est du reste, il faut régulièrement épousseter les meubles de la maison. Il faut aussi laver tous les textiles, tels que les couvre-lits, draps, rideaux et tapis à chaque semaine si possible, car ces derniers sont de vrais nids à poussière. Profitez-en aussi pour passer l’aspirateur. Assurez-vous qu’il soit doté d’un filtre HEPA, soit high efficiency particulate air.  Ce genre de filtre empêche le rejet dans l’air de toutes les particules, même les plus fines. On doit bien évidemment passer partout l’aspirateur, mais il faut prendre son temps lorsqu’on le passe sur un tapis ou sur la moquette.

diffuseur d'huiles d'essentielles

Évitez les parfums synthétiques

Les produits parfumés et les diffuseurs d’odeurs, les chandelles compris, et oui, peuvent être un problème, car ils contiennent des produits chimiques qui polluent l’air et qui peuvent être dangereux pour notre santé. Pour les produits parfumés, soit les shampooings, les savons et les produits cosmétiques, il suffit de les éviter et d’opter pour des produits non parfumés. Les substances chimiques que les parfums contiennent se répandent dans l’air et pénètrent aussi votre peau! Faites de même avec les assainisseurs d’air, évitez-le! S’il y a des mauvaises odeurs dans votre maison, cherchez plutôt leur source pour régler le problème complètement. Vous pouvez aussi utiliser certaines huiles essentielles pour purifier votre air. En effet le citron, l’eucalyptus radiata, la lavande officinale, le pamplemousse, le pin sylvestre et le romarin à cinéole ont des pouvoirs antibactériens, antiseptiques et antiviraux. Diffusez-les lorsque nécessaire pour non seulement assainir votre air, mais pour aussi profiter de leur doux parfum! Une autre option pour parfumer l’air naturellement est d’utiliser des pots-pourris fait à partir de fleurs et feuilles séchés.

Source : coupdepouce.com, jardinier-malin.fr, gralon.net, caaquebec.com, murmur.ca